Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


La Course aux DTV #21 / Les Descendants de James Bond #1 --> Menace d'état

Publié par pellflorent sur 25 Avril 2014, 08:16am

Catégories : #Drame, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma, #La Course aux Téléfilms, #Espionnage - Guerre, #James Bond et ses Descendants : La Classe Anglaise ou l'Efficacité Américaine?

 

 

 

 

Moi qui ait vu de nombreux direct to video, je peux vous assurer que pour une quantité de cinquante téléfilms, il n'y en a généralement que cinq qui sont bons, soignés et bien réalisés, s'approchant à chaque fois plus du cinéma sur grand écran. Cela fait un pourcentage de 10% de bons dtv pour un autre de 90% qui sont soit mauvais soit pas terribles, et lorsqu'ils le sont, on tient là de réelles pépites.

 

Là, je pense notamment à "The Divide", dont j'ai fait la critique il y a un certain temps, et à "Menace d'état", petite pépite d'or de celles à laquelle vous ne pouviez vous attendre avant de la voir, et qui vous laisse une agréable impression de surprise et de satisfaction après le visionnage.

 

Le tout commence très bien et envoie les Seagal et autres Lundgren sur le banc de touche ( notamment "Force of Execution" et "Blood of Redemption" ) avec une scène d'introduction géniale et très bien filmée, en plus d'être très efficace et plutôt violente. Un bon gunfight pour poser les règles de ce qui va suivre, il n'y a rien de mieux et de plus pertinent!

 

Parce que voyez-vous, "Menace d'état" joue à fond la carte du réalisme et de la crédibilité au profit d'une violence à certains moments plutôt poussée et une réelle pertinence dans le propos, s'interrogeant sur l'embrigadement de certains jeunes par des communautés extrémistes, mais également des complots et des trahisons se déroulant dans les services secrets anglais. Et ceci pour qu'il ne tombe pas dans un manichéisme béat de bas étage, à l'image d'un "Shooter" qui, à force de nous montrer le héros comme un gentil homme trahit et persécuté, mais quand même propre sur lui même et qui n'a rien à se reprocher, nous fait perdre petit à petit le fil de l'histoire, et ce étant aussi du à un patriotisme idiot et très mal venu.

 

Là, presque pas de patriotisme, à part peut-être dans une réplique à la fin, qui marque le détachement du héros dans le fait qu'il croit en l'humanité. Il est dégouté par tout le monde, et on peut le comprendre! Mais "Menace d'état", c'est aussi et surtout une oeuvre politique engagée et majeure.

 

Comme je l'ai déja dit, on nous parlera des services secrets de sa Majesté, mais également de l'engagement de certains jeunes dans le terrorisme ou dans un mouvement religieux radical qui souhaite s'en prendre à ceux qui n'en font pas partie. Donc oui, cela revient à peu près au même que le terrorisme. Et justement, là où "Cleanskin" surprend, c'est qu'il montre les mauvais aspects des deux côtés, de l'à peu près bon comme du relativement mauvais, bien qu'on ne puisse pas les classer ainsi, tant ils possèdent leurs points clairs et leurs points sales.

 

Point intéressant, c'est que le scénariste s'en prend ouvertement à tout le monde. Il critique méchamment ces extrémistes qui en veulent au monde entier, si ce n'est à leur pays natal, et qui se plaignent lorsqu'on les expulse du pays où ils vivent, et dans lequel ils sèment mort, souffrance et désolation, tout en buvant du whisky anglais ( le summum pour un musulman ! ) et en éclatant de rire devant un bon film minable, "Les Vacances de Mr Bean ". Je n'ai pas inventé tout ce que je viens de vous dire, c'est le film qui le montre. Ah tient, je viens de le remarquer!

 

Le film qu'il regarde est sur un personnage iconique de l'Angleterre qui porte le même nom que celui du héros, Sean Bean! Bon, oubliez ce que je viens de dire, ce n'est surement qu'une coïncidence. On tient vraiment là un thriller machiavélique. Nous suivrons donc la rapide évolution d'Abhin Galeya, qui interprète Ash, ainsi que sa lente descente aux enfers ainsi que dans l'extrémisme religieux le plus dangereux et le plus destructeur.

 

Vous l'aurez compris, on tient là un réel drame, qui joue sur son réalisme et nous livre une histoire forte de par sa crédibilité et son actualité. Et cela fait froid dans le dos, quand même! Parce que le tout fait vrai, et l'on ne pourra s'empêcher de penser : "ça arrive dans la vraie vie, ce genre de chose, et non pas qu'au cinéma, malheureusement!"

 

Et puis le fait de nous montrer le vrai visage des services secrets est réellement une bonne idée, tout à fait pertinente et bien pensée. On assistera, comme impuissants, à des scènes d'une efficacité redoutable, à observer le génial Sean Bean se battre à grands renforts d'une technique au combat irréprochable. Ce n'est pas lui qui lui qui combat, enfin, je ne pense pas, c'est surtout que la chorégraphie est vraiment excellente.

 

On nous montrera donc le vrai visage de ces agents secrets, et l'on se trouvera ainsi à des lieux et des kilomètres de la figure iconique de ce genre : James bond. Un excellent film, une découverte fantasmagorique pour tout fan de cinéma, un direct to video d'une efficacité et d'un impact politique rares. Passionnant.

 

17/20

 

Par Florent Pelletier

 

La Course aux DTV #21 / Les Descendants de James Bond #1 --> Menace d'état

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents