Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #18 / La Journée des films d'action ( #2/4 ) : Assassins

Publié par pellflorent sur 13 Avril 2014, 10:39am

Catégories : #Action - Aventures, #Thriller - Policier, #Critiques Cinéma, #Rétrospectives, #Les Grands du Cinéma d'Action

A présent vient l'instant de ma seconde critique du jour. Un avis qui j'espère vous plaira, et je vous invite tout d'abord à aller voir ce long-métrage, excellent film d'action, très divertissant et bourré d'action, bien qu'il ne soit pas aussi bon que "The Killer", déja abordé dans ma première critique sur les films d'action.

 

                                               

                                            La journée des films d'action

 

 

                                          Deuxième critique : Assassins

 

 

 

 

Les films d'action des années 80 et 90 sont les meilleurs qui soient et qui aient jamais été. De nos jours, le secret pour en faire de tels a, semble-t-il, déserté l'esprit de nos réalisateurs. On ne sait plus composer de la musique comme à l'époque du bon vieux temps, réaliser des scènes d'action dignes de celles d'un "Total Recall". Quelques fois, c'est un bon point, d'autres, c'en est un mauvais. Et le film dont je vais vous parler aujourd'hui est l'un de ces long-métrages.

 

Il respire les années 90, existe pour l'action et grâce à une flopée de réalisateurs, scénaristes et acteurs talentueux, tous plus différents les uns que les autres. Vous l'aurez compris en voyant l'affiche de cette oeuvre, je veux parler d"Assassins", film narrant l'affrontement entre un jeune tueur à gages, un peu trop psychopathe sur les bords, et le meilleur de tous les assassins, un homme plutôt vieux qui souhaite se ranger et abandonner sa profession.

 

Car voyez-vous, "Assassins" marque la première rencontre sur grand écran entre le célèbre Sylvester Stallone et le très charismatique Antonio Banderas ( "Le masque de Zorro", "Desperado",...). Si vous voulez, c'est un peu le clash entre l'ancienne et la nouvelle école, aussi explosif que "Rambo 2 : La Mission", aussi bien filmé que "Desperado". Bon, même si Banderas n'est pas un réel actionner, il passe ici plutôt bien, et se fond tellement bien dans le décors qu'il en vient même à se montrer à l'aise dans son rôle. Et lorsque Banderas est bien dans son personnage, il fait des merveilles. Vous ne me croyez pas? Alors, je n'ai qu'à vous citer, une troisième fois encore, "Desperado".

 

En effet, ceux qui connaitront cette oeuvre et auront profité de l'imposante prestation de Banderas en El Mariachi me comprendront aisément. Pour les autres, je vous invite grandement à le voir, où bien à vous pencher sur ma critique tout de même ancienne, afin que vous ayez plus de détails à votre disposition pour savoir de quoi je parle.

 

Bref, comme je l'ai dit plus haut, Antonio Banderas est un acteur de ce tout ce qu'il y a de plus charismatique, et quand il est lancé dans son jeu, il donne l'impression qu'on ne peut plus l’arrêter dans son interprétation. Ici se reproduit exactement le même schéma que dans la plupart de ses films d'action d'aventures : il s'engage dans son rôle, s'y montre à sa meilleure forme et fait de l'ombre à ceux qui l'entourent. Il arrive même à égaler Stallone dans cet "Assassins", et se révèle être l'un des points forts du film.

 

Il a beau être le bad guy du film, on s'y attache sans peine, jusqu'à craindre pour son sort. J'aurai préféré qu'il soit à la place de Stallone, mais bon, que voulez-vous, on n'a pas tout ce que l'on veut! D'ailleurs, la façon qu'à Banderas de jouer le psychopathe me rappelle celle d'Eath Ledger dans "The Dark Knight". Leurs mimiques sont souvent les mêmes, ainsi que leurs mouvements de têtes, et parfois leur regard.

 

Ensuite, si "Assassins" est un excellent film, c'est principalement pour son action très bien dosée, accompagnée d'un suspens bien géré et de plans de caméra efficaces. En effet, comme dans "The Killer" de John Woo, sur à peu près le même thème de fond, à savoir celui des tueurs à gages, les scènes explosives et dantesques se comptent par dizaines, à l'image de la séquence dans le taxi, tellement bien tournée et imaginée, à la conclusion amusante et astucieuse. Bon, c'est Richard Donner qui réalise ce métrage, donc ce n'est pas surprenant s'il est plutôt réussi. Mais oui, Richard Donner, réalisateur des quatre "Arme Fatale", des deux premiers "Superman", ou encore des "Goonies". Vous l'aurez compris, c'est quelqu'un, quand même!

 

D'ailleurs, une scène de ce film a été honteusement plagiée par le métrage, bien plus récent, inspiré d'un célèbre jeu vidéo, "Hitman". Je parle là de la séquence dans laquelle Stallone découvre que ses employeurs l'ont trahi, et qu'il apprend le tout en parlant à une femme de son organisation par ordinateur. Alors oui, ici, c'est par écrit, alors que dans l'autre, c'est à l'oral, mais le fond est là, quand même!

 

Bon, il ne faudra pas visionner "Assassins" pour son scénario. Attention, il est plutôt bien fiscelé, mais c'est tout de même du basique. Un homme se fait trahir par son agence, et après en avoir été le meilleur tueur à gages, il se retrouve traqué. Voila, vous connaissez la trame générale du métrage. Par contre, énorme surprise lorsque j'ai vu en fin de film, lors du générique, que c'était les Wachowsky qui avaient rédigé l'intrigue et le scénario d' "Assassins".

 

Oui, ces mêmes Wachowsky qui ont écrit et réalisé la trilogie "Matrix"! C'était leur première oeuvre, et autant vous dire que l'univers n'est pas du tout le même! C'est d'autant plus surprenant de savoir cela lorsqu'on se rend compte que cetains dialogues sont complètement débiles... Quoique c'est vrai qu'ils ont aussi écrit les monologues de Lambert Wilson dans "Matrix Reloaded"... Mais je m'égare!

 

Nous sommes à présent au terme de ma critique, et si vous l'avez lu dans son intégralité, vous aurez compris que j'ai réellement apprécié "Assassins", véritable duel au sommet entre deux acteurs au top de leur forme, l'un plus âgé et plus expérimenté, l'autre plus jeune, et qui a des rêves de grandeur. Il suffit de voir sa carrière d'aujourd'hui pour se rendre compte qu'ils se sont réalisés...

 

16/20

 

Par Florent Pelletier

 

Les Grands Films d'Action #18 / La Journée des films d'action ( #2/4 ) : Assassins

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents