Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


[Critique Cinéma] : Rise of the Zombies

Publié par pellflorent sur 18 Avril 2014, 16:59pm

Catégories : #Critiques Cinéma

Comme je viens tout juste de faire la critique d'une daube tout droit sortie du genre des films de morts-vivants, je vais continuer sur ma lancée. Pour ceux qui ne l'auraient pas lue, j'y avais parlé d'un bon gros nanar comme je les aime du nom de "Zombies : Global Attack", long-métrage complètement débile et assumé dans sa bêtise. Sauf qu'au moins, cette oeuvre était drôle et délirante, complètement clichée et violente, avec des effets de sang numériques certes mal faits, mais qui rendaient plutôt bien.

Ici, avec Rise of the Zombie, on tombe bas, bien plus bas qu'avec le nanar que j'ai déjà cité plus haut, parce que lui, au moins, il était, sinon amusant, très divertissant. Là, on s’ennuie plus d'une fois, et on ne rit jamais. On ne sourit même pas! Tout est tellement lent, si prévisible, à un tel point que cela en devient écoeurant... Les longueurs se comptent par dizaines, les dialogues sont débiles, les acteurs mauvais, et les scènes d'action mal filmées. C'est bon, c'est fini? Si seulement...

Lorsque j'ai vu, à l'arrivée du générique du film, que c'était un film Asylum, j'ai tout de suite compris. Oui, ces mêmes Asylum qui ont réalisé de biens trop catastrophiques daubes, Sharknado et Mega Shark vs Giant Octopus en tête. Et lorsque l'on connait réellement le système de fabrication et de vente de cette maison de production de navets, on ne peut que s'inquiéter en pensant à ce long-métrage de zombies.

Une petite remarque, puisque j'y suis. C'est surtout parce que j'ai vu cette jaquette avec un Danny Trejo encore plus badass que d'habitude que j'ai voulu visionner Rise of the Zombie, l'arme au poing et le regard du tueur. Comme à leur habitude, les studios Asylum ont menti sur ce qu'ils vendaient. Car oui, je suis désolé, mais présenter un film avec un seul acteur sur l'affiche servant à le vendre, c'est soit pour vous indiquer que c'est le personnage principal, soit que ce métrage en question est une grosse arnaque. A votre avis, qu'est-ce qu'il est réellement? Nous nous comprenons très bien, dans ce cas.

Danny Trejo restera quoi, trente minutes dans ce navet, trente petite minutes où il ne sera jamais important. Bon, il n'y a pas à dire, le titre est plutôt classe, ce qui me conforte dans l'idée que c'est une arnaque. Mais cela aurait été bien, tout de même, que ce ne soit pas le seul élément de Rise of the Zombies qui soit classe! Non mais sérieux, comme je l'ai dit précédemment, la mise en scène est vraiment mauvaise. Bon, les effets spéciaux aussi, mais ce n'est même pas la peine de le préciser. Cela coule de source, n'est-ce pas?

Pour en revenir à la réalisation, le réalisateur ne sait pas tenir sa caméra, et sait encore moins choisir les plans qu'il va utiliser pour faire son film. C'est totalement navrant. Et puis, c'est quand même plutôt idiot de virer Trejo une fois la première demi-heure passée, puisque c'était lui le meilleur acteur du film! Les autres sont fades, pas engagés et traduisent, par le regard, leur incorrigible envie de toucher leur chèque et de finir ce carnage au plus vite.

Les maquillages ne sont quand à eux pas mal faits, mais il ne soutiennent pas la comparaison avec ceux de la concurrence. Ah oui, une chose m'a particulièrement fait tiquer. On nous présente un personnage durant plus de vingt minutes, jusqu'à nous le montrer dans la scène d'introduction. A partir de là, que peut-on se dire? Est-ce le héros? Aura-t-il un rôle important dans l'histoire générale? Non mais attendez, n'oubliez pas que les scénaristes ne partagent pas les mêmes idées que nous ( et qui demeurent, ne l'oublions pas, les meilleures et les plus justes! ). Non, eux, ils veulent du gore et de l'inutile. Résultat?

***Spoilers***

 

On vous le montre sans évolution aucune, et on vous le fait mourir bien cradement alors qu'on lui avait à peine fait faire son come back parmi les autres personnages. Ah oui, et puis comme ce personnage portait un bébé, voila l'occasion parfaite pour éventrer la pauvre défunte, nous montrer un enfant zombie et le tuer dans la seconde qui suit, avec effusion de sang et tout le bordel.

** Fin des Spoilers**

Cette scène est d'un mauvais goût, mais alors d'un mauvais goût complètement désoeuvrant. Et tant que j'y suis, j'ai dit que je ne parlerai pas des acteurs, mais je ne peux m'empêcher de le faire pour un seul d'entre eux. Je veux parler là de l'asiatique, apparemment adolescent, qui se montre d'un niveau d'interprétation tellement catastrophique qu'il ne fait que sourire quand il est censé avoir peur.

Que voulez-vous, au moins Rise of the Zombies en aura amusé un, c'est déjà cela de gagné! Scénario banal, idée de base ennuyeuse, dialogues débiles, que retenir de ce film de zombies bien trop banal et prévisible? Pas grand chose, malheureusement.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents