Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


Les Grands Films d'Action #26 --> First of legend - La nouvelle fureur de vaincre

Publié par pellflorent sur 28 Avril 2014, 06:14am

Catégories : #Action - Aventures, #Critiques Cinéma, #Animation - Arts Martiaux, #Les Grands du Cinéma d'Action

 

 

 

 

Lorsqu'il était toujours en vie, Bruce Lee était une valeur sure du cinéma d'arts martiaux asiatique. Il était le maître du genre, et nul ne pouvait lui résister. Ainsi, on le voyait constamment zlataner la gueule de méchants ( oui, je sais, j'aime les expressions que plus personne n'utilise ) tous plus bêtes les uns que les autres ( en même temps, il faut être sacrément con pour ne serait-ce que le regarder de travers ), et qui, au final, n'avaient pour seul but que de se faire charcuter la face à grands renforts de cris exagérés et de poussière arrivant en pleine tête de la caméra ( oui, je sais, une caméra n'a pas de tête, mais une main non plus; comprendra qui pourra! ).

 

Et pour jouer dans le remake de l'un des films de Bruce Lee les plus connus, qui de mieux que Jet Li pouvait-on choisir? Non mais sérieusement, ce mec vit Bruce Lee, il respire Bruce Lee, il se bat comme Bruce Lee et il s'appelle presque comme Bruce Lee. Qu'est-ce qu'il vous faut si cela ne vous suffit pas?! Personne n'aurait pu reprendre ce rôle avec autant de succès et participer à des scènes de combat avec autant de fluidité et de technique. Non, ce mec est un maître des arts martiaux, c'est sur!

 

Sérieusement, il a une maîtrise réellement impressionnante et nous offre des combats dantesques et vraiment vertigineux! Là, y'a rien à dire, c'est génial. Et c'est principalement sur eux que le film est basé et vendu. Bien entendu, il l'assume. Tous les affrontements sont très bien chorégraphiés, parfaitement interprétés, magnifiques et bluffants. Ils sont sont vraiment très bien filmés et tournés, d'une manière très esthétique et plutôt courante dans les long-métrages du genre.

 

On aura quand même droit aux clichés qui y sont malheureusement la plupart du temps assimilés, à l'image de la poussière, comme je l'ai déja évoquée, qui jaillit des corps des combattants qui se prennent un violent coup de pied en plein torse. C'est sur que c'est violent, mais comme il n'y presque pas une goutte de sang, cela ne choque pas et ne marque pas le moins du monde.

 

Vous l'aurez compris, presque tous les acteurs ont été choisis parce qu'ils combattent bien. Bon, aussi parce qu'ils savent jouer leur personnage, mais ce n'est pas le point principal du long-métrage. D'ailleurs, puisque j'y pense, les combats sont tellement synchronisés qu'on dirait que ceux qui se battent se frappent réellement. Et là, on ne pourra que se dire : "Wouah, balaises les mecs!".

 

Les acteurs sont également très bien dirigés, et le réalisateur se révèlera un très bon metteur en scène, qui sait suffisamment mettre en valeur son oeuvre afin de lui offrir une esthétique propre et une profondeur tout de même non négligeable. Et là vous vous dites sans doute : "En fait, depuis tout à l'heure, il fait que nous parler des combats, et pas du reste". Et bien voyez-vous, le soucis avec ce long-métrage, c'est que ce sont principalement ses affrontements qui m'ont marqué, et aussi étrange que cela puisse paraitre, je n'ai pas grand chose à en dire.

 

C'est pourquoi ma critique devrait être un peu plus rapide que celle que je fais d'habitude. Bon, niveau acteur, c'est vraiment du très bon. Ils y croient et pas un seul ne surjoue, à l'inverse de la plupart des films asiatiques de l'époque, qu'ils soient Hong-Kongais ou Japonais. Jet Li est vraiment, selon moi, le meilleur de tous, bien que les autres n'aient pas non plus à rougir de la comparaison.

 

Puisque j'y pense, les dialogues sont d'ailleurs très bons! Aussi surprenant que cela puisse paraître, ils sont très fins et très soignés, presque ciselés au millimètre près. Le dernier affrontement est réellement dantesque et impressionnant. Il s'étend tellement qu'on en viendra même à se demander jusqu'où vont aller les deux hommes, jusqu'où vont-ils pouvoir se battre, quelles sont leur limite, qui va l'emporter sur l'autre?

 

Vraiment, une fin qui fait honneur à tout le reste, ni trop lente ni trop rapide, assez intense et mouvementée pour vous laisser pantois. La dernière scène laisse un sourire sur le visage, vraiment amusante, bien qu'assez prévisible, mais pas trop tout de même. "First of legend - la nouvelle fureur de vaincre" est donc un excellent remake, ni trop fidèle ni trop éloigné de l'esprit de l'original, à l'acteur principal qui est un réel atout. Vraiment très divertissant.

 

14/20

 

  Par Florent Pelletier

 

Les Grands Films d'Action #26 --> First of legend - La nouvelle fureur de vaincre

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents