Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Culture Geek

Culture Geek

Bible du cinéma en construction, le site Culture Geek a pour but d'analyser et de critiquer tous les films sortis à ce jour, avec quelques écarts vers d'autres médias, des comics à la musique, en passant par les séries télé et la littérature. Bonne lecture, bonnes recherches, en espérant vous compter un jour parmi mes plus fidèles abonnés. Le blog des passionnés ou des simples lecteurs. Un blog fait pour tout le monde.


After Earth

Publié par pellflorent sur 19 Avril 2014, 07:40am

Catégories : #Science Fiction - Fantastique, #Action - Aventures, #Critiques Cinéma, #Robots-Extraterrestres - Voyages spatiaux-Fin du Monde : Invasion Planète Terre ou Destruction Cinématographique?

 

 

 

 

 

 

Bon, allez, fini ces trois daubes. A présent, je vais me pencher sur un autre métrage plutôt décevant, avec Will Smith dans le rôle du père, et Jaden Smith dans le personnage de son fils. Très bien choisie, cette situation. Bref. Alors, M. Night Shyamalan est sans aucun doute le réalisateur le plus sous-estimé et le plus détesté de ce début de 21e siècle.

 

Il a commencé sa carrière par un long-métrage considéré comme un chef-d'oeuvre grâce à son twist final, cité par beaucoup de spectateurs comme étant bouleversant et touchant, "Sixième Sens", dont la critique ne devrait pas tarder à venir. Ensuite, il a enchaîné avec deux autres oeuvres plutôt bonnes, "Incassables" et "Le Village", bien que je préfère le premier, et s'est vu commencer à perdre ses fans avec des films tels que "Phénomènes", totalement illogique et incommensurable gâchis, ou encore "Le Dernier maître de l'air", qui à flingué sa carrière et à définitivement convaincu les cinéphiles de lui tourner le dos.

 

Après un premier film réellement original, et un autre un peu moins mais que j'apprécie beaucoup, "Incassable", que j'ai déja cité, sa carrière à été une réelle descente aux enfers. Qu'ai-je donc pensé d' "After Earth", son nouveau long-métrage? Réussite ou catastrophe? Et bien, pour tout vous dire sans ne rien vous cacher, il se situe à la frontière des deux.

 

En effet, pour une fois, je peux dire d'un film qu'il n'est ni mauvais ni bon, seulement médiocre. Car oui, c'est bien ce qu'est "After Earth". Il est bel et bien médiocre et pas assez original. On l'aurait souhaité plus fou, avec plus d'action et de suspens, et surtout sans tous ces dialogues qui sonnent creux et ces scènes d'une inutilité totale ( référence à celle du marine estropié, complètement clichée et mal venue ).

 

Tout commence par contre plutôt bien, avec une introduction assez bien filmée et un Will Smith certes stéréotypé, mais plutôt badass et imposant. Cette séquence m'a surtout déplu pour un détail qui n'est pas minime, pour un défaut qui aurait aisément pu être corrigé. En effet, je veux parler là de la narration lors de l'introduction présentée par Jaden Smith. Ce n'est que personnel, mais je la trouve d'un style particulièrement exécrable.

 

Alors oui, je sais bien qu'elle est contée par un gamin de quoi, quinze ans, mais lorsque l'on voit le contexte du tout, et que l'on se rend compte à quel point les personnages, aussi jeunes soient-ils, sont très évolués sur un point de vue mental, je trouve cela très mal choisit, pour ne pas dire complètement déplacé. Non mais sérieusement, pourquoi lui offrir un style de narrateur semblable à celui d'un gamin de douze ans tout au plus? Un mauvais choix, sans aucun doute, qui laisse une première impression plutôt négative.

 

On y découvre également les effets spéciaux, qui se révèlent d'une qualité indéniable et d'une animation particulièrement efficace. Voila d'ailleurs l'un des points forts d' "After Earth" : sa qualité visuelle. Là, je parle de beaucoup de choses, de ses effets numériques, de sa réalisation et de ses décors, pour ne citer qu'eux. Il n'y pas à dire, on s'approche de la perfection. Les CGI sont très beaux et paraissent plus vrais que nature, alors que les décors n'ont rien à leur envier, se montrant larges, profonds, magnifiques, très détaillés, exotiques et somptueux. Si vous voulez, ils sont aisément comparables à ceux du film "Avatar", réputés pour ses effets spéciaux novateurs et son scénario simpliste.

 

Mais le plus intéressant dans tout cela, voyez-vous, c'est sans nul doute la réalisation. On le sait depuis toujours, M. Night Shyamalan est un metteur en scène hors-pair, qui nous propose des plans de caméra toujours plus beaux à chaque film. Là, ils sont réellement efficaces, très bien choisis et placés, et offrent une atmosphère unique à "After Earth".

 

Sauf que comme dans tout long-métrage il y a un petit bémol ( ou dans presque tous ), celui ci ne déroge pas à la règle, et en possède un qu'on ne peut, malheureusement, pas ignorer. Je veux vous parler là de la constante et complètement lassante inégalité de ce film. Car oui, on ne pourra le nier, "After Earth" est affreusement inégal, tant sur le scénario que sur son déroulement.

 

Autant, des fois, on aura droit à de superbes scènes d'aventures et de découvertes de l'étrange faune locale, autant d'autres fois on assistera à des séquences molles et stéréotypées au possible, qui pourront en rebuter et en dégoûter certains. Toutes ces lenteurs rendent beaucoup trop de passages mous, et nous empêche de pleinement apprécier "After Earth".

 

A présent viens le moment de parler des acteurs. Autant Will Smith se montre excellent, comme à son habitude en fait, autant son fils donne l'impression de n'en avoir rien à faire. A certains moments, il surjoue alors qu'à d'autres, il fait preuve d'un amateurisme et d'un manque d'émotions assez hallucinants, pour ne pas dire totalement incroyables! Il est le fils de Will Smith, quand même!

 

On ne le verra utiliser que deux sentiments : la colère et le mécontentement. Pas de pallette d'émotions variée, rien que le strict minimum qui, ici, ne suffit visiblement pas. J'aurai tout de même espéré mieux de sa part. Bon, vu sa prestation dans le remake de "Karaté Kid", je n'en espérais pas trop non plus, mais pas aussi peu que cela. Morale du film? On ne réussit pas parce que son père à réussi. 

 

C'est peut-être cela aussi qu'à voulu nous faire comprendre Shyamalan! Que ce n'est pas parce que l'on est placé par son père et que l'on est pistonné jusqu'à ne plus avoir envie qu'on se fait un nom. Car oui, vous pourrez prétendre le contraire, mais c'est bel et bien vrai, "After Earth" donne clairement l'impression de n'avoir été mis au point et réalisé q'afin de ré-introduire Jaden Smith dans le monde du cinéma. Un acteur inconstant, limité et visiblement sans aucun talent, ne possèdant ni charisme ni personnalité.

 

Pour tout vous dire, voila le film le plus injustement sous-estimé de ce réalisateur atypique. On pourra dire ce que l'on veut, mais il possède tout de même d'irréfutables qualités, qui le placent largement au dessus de gâchis tels que "Phénomènes" et "Le Dernier maître de l'air". Il partait plutôt bien mais se révèle au final plutôt gâché, sans réellement être la bonne grosse daube prétentieuse que certains prétendaient qu' "After Earth" était. Une déception, mais un métrage loin d'être mauvais.

 

11/20

 

 

Par Florent Pelletier

After Earth

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents